ALUMNI

Interview d’Adrien Viala, Promotion EIB 2017

Combien de temps avez-vous passé à l’EIB au cours de votre scolarité ?
Du primaire au lycée, j’ai effectué toute ma scolarité à l’EIB, entre les différents établissements de Paris donc.

Que retenez-vous de vos années EIB ?
L’EIB a toujours été, en dépit d’un travail souvent exigeant, un cadre de vie agréable et propice aux amitiés nouvelles. De mes années à l’EIB, la chose que je retiendrais surtout ce serait les amis que je m’y suis fait. Je suis bien parti pour les garder à vie, et je pense que c’est surtout cela qui me marquera et que je retiendrais !

Si vous deviez décrire l’école en 3 mots ?
Exigence, soutien, bienveillance.

Votre meilleur souvenir ?
Du point de vue scolaire, sans hésitation les cours de Littérature et Société, en Seconde, qui étaient assurés par M. Bickart. C’était un module complémentaire, mais il apportait une profondeur de raisonnement, une incitation à la curiosité intellectuelle, qui m’ont vraiment marqué. Je pense sincèrement que ce cours a marqué un tournant dans ma vision des études.

Quel a été votre parcours depuis que vous avez quitté les bancs de l’EIB ?
Après le bac j’ai été accepté dans un double cursus me permettant de mener deux licences en même temps, à Sciences Po Paris pour un Bachelor en Sciences Politiques et à l’Université Sorbonne Science (anciennement Pierre et Marie Curie) pour une licence de mathématiques.

Un conseil pour nos élèves qui débuteront leurs études supérieures l’année prochaine ?
Penser par soi-même. J’ai conscience qu’il s’agit d’un exercice difficile, mais c’est pour moi la clef de la réussite : cela nécessite de se renseigner, d’être curieux, de lire, mais en oubliant le caractère scolaire que ces pratiques peuvent recouvrir, et en les considérant comme des plaisirs de tous les instants. La culture ne vient pas seulement de l’école, et il ne dépend que de nous de choisir ce qui nous forgera.